Le président Compaoré dissout le gouvernement burkinabè

Blaise compaore pr burkina

Le Burkina Faso est en ébullition. Ce jeudi 30 octobre au matin, les députés burkinabè devaient examiner le projet de loi portant sur la révision de la Constitution permettant une nouvelle candidature du président Blaise Compaoré après 2015. Un projet largement contesté. Avant le début de la séance, des manifestants ont réussi à pénétrer dans l’enceinte du Parlement. Depuis, le mouvement de colère a pris de l’ampleur et de violents combats ont eu lieu près de la présidence.

Le président Blaise Compaoré annonce la dissolution du gouvernement et décrète l'état de siège dans le pays. Le chef de l'Etat souhaite par ailleurs ouvrir des négociations avec l'opposition, selon un communiqué lu par la radio Omega FM.

Déclaration de Sébastien Brabant, porte-parole de la chef de la diplomatie de l'Union européenne sur RFI : « Nous sommes évidemment très préoccupés par la situation actuelle et par les informations faisant état de victimes à la suite des violentes manifestations de la journée. Mais maintenant que la proposition de loi sur la révision de la Constitution a été retirée, l'Union européenne appelle toutes les parties à s'abstenir de recourir à la violence et à engager rapidement un dialogue constructif. Evidemment, l'Union européenne est prête à intervenir pour faciliter le processus. »

 

Lecture en fond

 

La Presse en Guinée

  • La lance
  • Le Lynx
  • Le Défi
  • L'Enqueteur
  • Le Diplomate
  • Horoya
  • L'Observateur
  • Le Populaire
  • Sud Economie

Les-Afriques300

 

JA2807-2808big

NA49

                                                                                                                    Copyright © 2014 - Sadakadji. All Rights Reserved. Designed by K&M media group