Burkina Faso: le général Honoré Traoré, se proclame chef de l'Etat après la démission de Blaise Compaoré

Traore

Les choses s’accélèrent au pays des hommes intègres. Quelques heures après la démission de Blaise Compaoré, le Général Traoré, le chef d'État-major des armées, a annoncé qu'il allait assurer la Présidence par intérim au Burkina Faso, jusqu'à la tenue de prochaines élections.

Dans un communiqué officiel, le Président burkinabè Blaise Comparoré a confirmé qu'il quittait le pouvoir. Il souhaite l'organisation d'élections libres et transparentes dans 90 jours. Plusieurs témoins affirment, sans confirmation officielle, qu'il serait à bord d'un convoi faisant route vers Pô, ville frontalière avec le Ghana. En vertu de la Constitution burkinabè pourtant, c’est le président de l’Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara, qui devrait diriger la transition politique jusqu'aux élections à venir. Selon "Jeune Afrique", il a été mis en sécurité, probablement par la garde présidentielle fidèle à Compaoré.
La France salue la démission du président de la République du Burkina Faso qui permet de trouver une issue à la crise", annonce un communiqué de l'Élysée publié à l'instant. "Le président de la République marque sa solidarité avec les victimes des violences de ces derniers jours et appelle au calme et à la retenue l’ensemble des acteurs, ajoute le communiqué. "La France rappelle son attachement à la Constitution et donc à la tenue rapide d’élections démocratiques." 

France 24 

 

Lecture en fond

 

La Presse en Guinée

  • La lance
  • Le Lynx
  • Le Défi
  • L'Enqueteur
  • Le Diplomate
  • Horoya
  • L'Observateur
  • Le Populaire
  • Sud Economie

Les-Afriques300

 

JA2807-2808big

NA49

                                                                                                                    Copyright © 2014 - Sadakadji. All Rights Reserved. Designed by K&M media group