Le premier navire accoste au nouveau quai de Conakry terminal

DSC 0799-630x300

Conakry Terminal l’avait promis aux autorités, c’est désormais chose faite. Le nouveau quai est opérationnel. Le navire JPO AQUARIUS de l’armement MAERSK entre dans les anales de l’histoire, en devenant le tout premier porte-conteneurs à accoster au nouveau quai ce lundi 3 novembre 2014 à 5h30 du matin.

Ce quai flambant neuf dénommé poste 12 par les autorités portuaires, mesure 340 m de long et d’une profondeur de -13m.

Il permettra désormais au Port Autonome de Conakry d’être plus compétitif en accueillant les grands navires appelés AFRICAMAX. Ce quai vient également en complément des infrastructures mises en place par Conakry Terminal pour accueillir les navires-rouliers.

L’ouvrage dont la construction a débuté en janvier 2012, a nécessité 660 jours de travail sans relâche, englouti 1280 blocs de béton de 110 tonnes chacun et employé plus de 150 travailleurs guinéens pendant 22 mois.

Réalisé par la société CHEC (Harbour Engineering Company), ce joyau entièrement financé par le groupe Bolloré a couté la somme de 47 millions d’euros soit environ 447 milliards de Francs guinéens.  Aujourd’hui, force est de reconnaitre que ce nouveau quai vient  donner un nouveau visage et de nouvelles opportunités d’affaires au Port Autonome de Conakry.

À l’accostage de ce premier navire, le directeur général de Conakry Terminal, monsieur Jean DELAHAYE s’est exprimé en ces termes : « Le navire que nous avons actuellement à quai mesure 208 m avec une capacité géométrique de 2500 conteneurs équivalent vingt-pieds. Il doit décharger environ 1400 conteneurs, donc quasiment 50% de sa capacité. Il est à noter, d’ailleurs avec fierté, que ce quai dont la phase de construction a nécessité plus de 2.500.000 heures de travail, n’a connu aucun accident. Cette prouesse est à mettre  à l’actif de l’entreprise CHEC, des ingénieurs du port et du groupe ARTELIA qui ont suivi ce chantier pendant tout ce temps. Nous avons promis que ce quai serait livré le 1er novembre et le navire a accosté effectivement au quai dans la nuit du dimanche. C’est un pari gagné pour nous. Malgré que la crise mondiale retarde le processus, on ne peut pas se permettre à ne pas avoir un outil portuaire qui ne soit pas capable d’affronter les 20 prochaines années.  Ce quai sera capable d’accueillir les navires de 4e génération d’une capacité de 5000 conteneurs équivalent vingt-pieds, donc au même rang que les ports d’Abidjan, de Dakar, de Lagos ou de Tema».

Le directeur général du Port Autonome de Conakry, monsieur Mamadouba Sankhon, quant à lui, visiblement satisfait de la réalisation nous a exprimé ses sentiments : «…j’ai un  sentiment de satisfaction. J’ai signé cette convention le 11 mars 2011 et nous avons procédé à la pose de la première pierre au mois de décembre 2012. Nous sommes là ce matin pour accueillir le premier navire à ce nouveau quai. C’est pour dire aux Guinéens que je n’ai jamais vu un investisseur aussi sérieux, qui respecte ses engagements comme Bolloré. Je le dis avec fierté, puisque le groupe Bolloré est en train de faire des choses extraordinaires pour le port de Conakry et j’en suis sûr qu’il fera autant dans d’autres secteurs. À partir d’aujourd’hui, on ne parlera plus de congestion au port, encore moins de temps d’attente des navires en rade. Ce nouveau quai est dédié uniquement aux conteneurs et l’ancien terminal accueillera les navires RoRo»

Il est à noter que l’inauguration de ce nouveau quai est prévue le 17 novembre prochain par le chef de l’État le professeur Alpha Condé. L’autorité portuaire de Conakry se félicite déjà d’avoir gagné un pari avec Conakry Terminal, filiale du groupe français Bolloré.

À ce jour, le groupe Bolloré totalise en seulement 3 ans et demi de présence en Guinée, plus de 1370 milliards de francs guinéens d’investissements pour la modernisation du port autonome de Conakry et a contribué à hauteur de plus 480 milliards de francs guinéens à l’essor économique du pays (TVA, patente, CFU, redevance portuaire, social etc).

En plus de son apport très appréciable au développement économique de la Guinée, Conakry Terminal a fidélisé et consolidé l’emploi pour plus de quatre cent collaborateurs guinéens. 

 

Lecture en fond

 

La Presse en Guinée

  • La lance
  • Le Lynx
  • Le Défi
  • L'Enqueteur
  • Le Diplomate
  • Horoya
  • L'Observateur
  • Le Populaire
  • Sud Economie

Les-Afriques300

 

JA2807-2808big

NA49

                                                                                                                    Copyright © 2014 - Sadakadji. All Rights Reserved. Designed by K&M media group