Porté à la tête du MSD, Sadakadji Diallo devient chef de parti

Sadakadji-DSC 5478 

Ce mercredi 18 juin 2014 ne sera pas un jour ordinaire et banal pour Sadakadji Diallo. En effet le leader de "la troisième voie pour une Guinée émergente" vient d'être porté à la tête du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) une formation politique légalement constitué. A partir d'aujourd'hui, le Président Diallo est officiellement chef de parti politique en Guinée avec ce que cela comporte comme droits et devoirs conformément à la Charte fondamentale du pays. Voici en intégralité son discours d'annonce :

Mes chers compatriotes, je vous avais fait part, il y a quelques mois, de ma volonté de me lancer en politique. Cette intention a soulevé un enthousiasme et donné un espoir au peuple de Guinée. J’en suis ravi. Elle a aussi semé la panique parmi certains leaders politiques. Je n’en suis pas étonné.

Je comprends qu’à un certain moment mon silence ait pu tempérer l’ardeur de certains sympathisants tout en réconfortant ceux qui ont toujours vu en moi un adversaire déterminé.

En réalité, depuis que j’ai décidé de me lever pour agir positivement en faveur de tous les Guinéens, je n’ai cessé de travailler en profondeur, patiemment et méthodiquement. Ma persévérance a payé et mes efforts ont conduit à du concret : le MSD (Mouvement pour la Solidarité et le Développement) que j’ai l’honneur de présider.

J’invite tous les Guinéens sans discrimination à y adhérer, à rejoindre massivement l’équipe qui sera mise en place pour combattre l’injustice et l’ethnocentrisme et à œuvrer effectivement pour le redressement du pays. L’heure du réveil a sonné ! C’est maintenant qu’il faut se lever pour se débarrasser définitivement de la dictature qui continue à gangrener la Guinée.

Le MSD regroupe des femmes et des hommes de conviction, originaires de toutes nos régions, animés par le même goût de sortir la Guinée de la misère. Il s’agit donc d’un vaste mais réaliste projet pour plus de prospérité, de justice, de sécurité et de démocratie.

Le MSD a pour mission d’agir pour l’intérêt de tous les Guinéens.

-        son objectif : donner de l’espoir aux Guinéens

-        sa priorité : assurer la prospérité des Guinéens

-        son exigence : instaurer la confiance entre les Guinéens

Oui, je préfère insister sur le terme « Guinéens ». Il faut parler davantage des Guinéens et se préoccuper résolument de leur bien-être économique et social.

Notre pays est l’exemple même où rien ne marche. Il a besoin d’avoir à sa tête des femmes et des hommes crédibles, compétents et engagés pour le faire fonctionner. Il n’est pas à reconstruire mais à construire en reprenant sur de nouvelles bases l’immense chantier de désastre économique et social qui dure depuis près de 60 ans.

Nous avons donc besoin de tous les Guinéens pour que leur présent et leur avenir ne restent plus entre les mains des criminels récidivistes et des démagogues endurcis qui ont démontré plus leur rapidité à voler les ressources du pays que leur capacité à les gérer au profit exclusif de la communauté nationale.  

La Guinée dispose d’un potentiel exceptionnel tout en restant une zone de non-droit et de misère. Avec le MSD les Guinéens ont une chance de prendre en main leur destin car la dignité de la personne est au cœur de sa démarche, et la confiance un levier majeur du pays permettant de concilier harmonieusement solidarité et développement.

Le MSD n’a pas d’orientation idéologique. Il se veut pragmatique et reste ouvert à toute personne désireuse de contribuer efficacement au relèvement du pays. La Guinée a été trop décrite et personne n’ignore ce dont elle souffre ; maintenant le problème est de savoir comment il faut la soigner. Le MSD ne sera pas un forum de discours creux et interminables. Les belles paroles ne sont jamais suffisantes pour développer un pays. On n’assure le bonheur que par le labeur.

Mes chers compatriotes, la misère de la Guinée n’est pas une fatalité. Notre problème est celui du leadership. Si nous sommes pauvres c’est parce que notre pays est mal gouverné. C’est aussi simple que cela !

En faisant, par exemple, de l’emploi des jeunes une priorité nationale, en mettant en œuvre de grands projets de développement dans des domaines comme l’agriculture, l’énergie, les transports et le numérique, en instaurant la sécurité pour tous et en promouvant la démocratie, les Guinéens pourront certainement s’en sortir.

Toutes nos difficultés, quelles qu’elles soient, peuvent être surmontées. C’est une simple question d’imagination féconde et de volonté politique.

Au départ, la Guinée a été martyrisée et traumatisée ; à présent, elle est terrorisée, humiliée et pillée par un aventurier à la tête d’un clan qui a instauré un favoritisme médiéval à connotation ethnique, qui a dégradé par égoïsme les conditions de vie déjà précaires d’une population démunie et qui continue à dilapider avec fébrilité les recettes minières de notre pays.

Mes chers compatriotes, la Guinée est en ruine, en grande partie, par la faute de l’actuelle équipe au pouvoir composée d’individus ignares, cupides et donc peu recommandables qui ne cherchent qu’à s’enrichir avant de s’enfuir. Nous devons la reprendre immédiatement car nous imaginons aisément l’état calamiteux dans lequel ils seront contraints de l’abandonner après leur gestion clanique désastreuse.

Le MSD compte donc sur votre soutien effectif pour faire de notre pays un Etat de droit où chaque citoyen aura toute sa place pour s’épanouir dignement et en toute sécurité.

Un vrai combat vient de commencer et je suis fermement déterminé à le mener jusqu’au bout avec vous et pour nous.

Je vous remercie !

Le Président du MSD

M. Sadakaadji Diallo

18 juin 2014

 

Lecture en fond

 

La Presse en Guinée

  • La lance
  • Le Lynx
  • Le Défi
  • L'Enqueteur
  • Le Diplomate
  • Horoya
  • L'Observateur
  • Le Populaire
  • Sud Economie

Les-Afriques300

 

JA2807-2808big

NA49

                                                                                                                    Copyright © 2014 - Sadakadji. All Rights Reserved. Designed by K&M media group